Conférence – Psychiatrie et Prison

Conférence – Psychiatrie et Prison

L’association GENEPI et l’Observatoire International des Prisons organisaient ce 1er avril 2019 une conférence de 2h à l’Université Toulouse Jean-Jaurès.

L’intervention avait pour objectif de présenter les données de la psychiatrie en milieu carcéral.

Sébastien Saetta, docteur en sociologie, porte parole de l’OIP présentait les effets de la pénalisation des malades psychiques, notamment après des politiques de désinstitutionnalisation dans les années 70 où l’on voit clairement une corrélation entre diminution de places en hôpital et augmentation de la fréquentation pénitentiaire (document ci-dessous) jusqu’à neutralisation statistique en 1996.

Les rapports Pradier et Folissard sont rapidement exposés avant de présenter les données plus récentes, tout aussi alarmantes.

C’est la psychiatrisation des auteurs d’infraction qui retient notre souffle dans la seconde partie de la conférence, et ce pour nous poser la question suivante : « Peut-on soigner et punir à la fois?« 

De nombreuses interventions au cours de la conférences montrent que le système carcéral connait une crise de moyens équivalente à celle que la psychiatre accuse depuis longtemps.

Il semble que médicaliser les prisons soit le carburant d’un glissement progressif vers une marginalisation économique de nos malades, ce que le GENEPI ne soutient pas. Pourtant, peut-on laisser les malades psychiques sans soins dans nos centres de détention?

Il semble également que la médicalisation des auteurs d’infraction soit vecteur de stigmatisation. Pour autant, doit-on risquer de cesser l’injonction de soin qui permet de réduire les récidives?

Ces questionnements pourtant acquis dans mon esprit avant cette conférence flottent maintenant sous mon nez comme un paradoxe insoluble. C’est une intervention qui motive encore plus mon projet professionnel de lutte contre le passage à l’acte.

Compétences

Posté le

1 avril 2019

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Compétences

Posté le

1 avril 2019